Vendredi 27 juillet 2001


Nigéria: une adolescente accusée d'avoir tué un enfant pour vendre ses organes à des fins rituelles


ABUJA, Nigeria (AP) -- Une Nigériane de 13 ans a été inculpée vendredi du meurtre d'un enfant de deux ans dont elle aurait vendu des parties du corps pour des pratiques de ''sorcellerie''. Selon la police, l'adolescente a reconnu avoir participé à la mise à mort rituelle de 47 autres personnes. Jummai Hassan a été arrêtée la semaine dernière à Maiduguri, une ville du nord-est du pays. Selon le porte-parole de la police, la jeune fille a reconnu durant sa détention avoir été initiée il y a sept ans à un culte vaudou secret qui ferait du trafic d'organes humains destinés aux rituels.

Le corps de l'enfant de deux ans, identifié seulement par son prénom, Ibro, a été exhumé. La police enquêtait également sur des affirmations de l'adolescente qui a prétendu qu'une église de Lagos recevait régulièrement les organes de victimes d'homicides, dont des coeurs et des yeux.

La jeune fille a par ailleurs accusé un fonctionnaire, Michael Ashade Akinona, d'avoir été impliqué dans les exécutions. Les policiers qui l'ont interpellé ont découvert chez lui ''des pots noirs, des poudres et tout un attirail'' dont ils pensent qu'il est lié ''à l'occultisme et à d'autres activités ésotériques''. Malgré son jeune âge, Jummai Hassan risque la prison à vie ou la peine de mort, si elle est reconnue coupable.

Source AFP







© Heresie.com